Introduction

Les entreprises sont de plus en plus soumises aux lois de la concurrence. Afin d’améliorer leur compétitivité et de répondre aux contraintes de plus en plus fortes, elles se doivent de maîtriser leurs processus de fabrication. Réduction des coûts, diminution des délais et augmentation de la qualité sont les trois objectifs majeurs pour gagner des parts de marché et pérenniser sa marque et son image auprès de ses clients. Parmi les différents choix stratégiques visant le progrès continu (AMDEC, 5S, TPM, SPC...), le M.E.S est sans aucun doute le plus pertinent et le plus complet.

Le Manufacturing Execution System s’adresse aux procédés de type process, discontinus et batch. Les systèmes de M.E.S répondent aux besoins d’amélioration continue de la production. Optimiser la gestion de ses ressources, assurer une traçabilité permettant de restituer la généalogie ascendante et descendante des matières, améliorer son système de suivi qualité, mieux maîtriser les dérives pour gagner en reconductibilité ne sont que quelques exemples de la valeur ajoutée du M.E.S.

Véritable système d’information au service de l’organisation de l’entreprise, il permet aux différents acteurs impliqués dans la production d’assurer les tâches qui leur incombe et de corréler des données dans un système homogène.